Réservé aux abonnés

Fouilles sauvages dans une grotte

11 avr. 2015, 00:01

La grotte de Saint-Brais II, de renommée nationale depuis la découverte par Frédéric-Edouard Koby, en 1955, d'une incisive d'homme de Néandertal datée d'environ 40 000 ans av. J.-C., a été victime de fouilles sauvages. Le portail en fonte cadenassé protégeant l'entrée de la grotte a été retrouvé entrouvert lors du congé pascal, des seaux et des outils attestant de travaux ayant eu lieu récemment dans la cavité, a indiqué hier le canton du Jura. La Section d'archéologie et paléontologie de l'Office de la culture a déposé plainte, après un constat opéré sur place par la police cantonale.

Désorma...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois