Finances cantonales: adoption des comptes 2014 par le Parlement jurassien

Le Parlement jurassien a accepté mercredi à l'unanimité les comptes 2014 qui bouclent sur un bénéfice de 500'000 francs alors que le budget tablait sur un déficit de 5,5 millions. L'amélioration repose avant tout sur le produit de l'amnistie fiscale.
07 août 2015, 15:32
Les députés jurassiens ont décidé par 34 voix contre 20 de prendre de réelles mesures pour alléger l'appareil de l'Etat qui emploie 850 personnes alors qu'il  en employait que 515 lors de l'entrée en souveraineté du Jura.

"Le gouvernement est très satisfait de ces comptes", a relevé le ministre des finances Charles Juillard, sans toutefois céder à l'euphorie. "Une hirondelle ne fait pas le printemps", a-t-il ajouté pour illustrer la situation des finances cantonales. Le ministre a sans surprise défendu le programme d'économies Optima.

Ce bénéfice est d'autant plus réjouissant pour le Jura que la Banque nationale suisse (BNS) n'a pas versé l'année dernière des excédents aux cantons. Pour le Jura, cela s'était traduit par une baisse des rentrées fiscales de l'ordre de 5,9 millions de francs.

Le résultat positif des comptes s'explique par un événement qui ne se répétera pas: l'amnistie fiscale a permis de générer des recettes de 9 millions de francs, soit 7 de plus que prévu au budget. Les impôts des personnes physiques s'améliorent de 4,5 millions. Ces produits compensent l'absence de versement de la BNS.