Egalité: les Jurassiennes veulent du concret

Des salaires égaux, des mesures pour stopper les féminicides ou encore la fin des stéréotypes de genre, voilà une partie de revendications soumises par l'association interjurassienne Grève des femmes au Parlement ce mercredi.
02 oct. 2019, 09:57
A Genève le 14 juin (image d'illustration)

L'association interjurassienne Grève des femmes a remis mercredi une liste de revendications aux députés jurassiens à l'ouverture de la séance du Parlement. Elle veut une société solidaire, égalitaire et libre de toute forme de violence faite aux femmes.

"Ce que nous voulons, dès à présent, ce sont des mesures concrètes qui reconnaissent l'égalité et qui nous permettent à toutes de vivre dignement tout au long de notre vie", souligne le collectif dans un document transmis aux députés. "Nous ne lâcherons rien",a-t-il assuré.

L'association interjurassienne Grève des femmes attend du canton et de la Suisse qu'ils prennent les mesures nécessaires pour relever le défi d'une société égalitaire, solidaire, notamment en matière de temps de travail et de services.

Salaires égaux et fin des stéréotypes

Parmi les revendications, le collectif demande des salaires égaux pour un travail de valeur égale, des mesures urgentes pour arrêter les meurtres ainsi que des mesures de prévention et de lutte contre toutes les violences sexistes. Il exige aussi la fin des stéréotypes de genre dans la culture, les médias, la publicité et l'éducation.

L'association interjurassienne Grève des femmes veut aussi une reconnaissance et un partage égal du travail domestique avec l'introduction d'un congé parental. Ces revendications ont été débattues et formulées lors de la grève des femmes du 14 juin dernier.