Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Deux tonnes de courges exposées avec passion

20 sept. 2011, 07:16

Claudia Paupe s'est trouvé un dada. Plus que ça, une passion. Depuis le mois d'avril, elle consacre une large part de son temps à s'occuper de ses cultures de courges. De toutes les formes, de toutes les couleurs et de toutes les saveurs: le résultat de son travail est à découvrir samedi et dimanche (les deux jours de 9h à 18h), dans sa grange située en aval des Bois, Sous-les-Rangs 15, en direction de Biaufond.

L'exposition se veut presque poétique. En plus d'offrir un large panel de ce qui existe en matière de cucurbitacées, la manière dont elle est agencée est un monde fantastique en soi. Plus de cent espèces aux couleurs éclatantes racontent une histoire, sur des luges, dans des cabanes, en corbeilles ou sur un bateau. Avec des sorcières ou autres créatures qui guettent au détour d'une rondeur orangée. Comme les dernières touches de soleil avant l'hiver. Au total, environ deux tonnes de courges sont exposées.

Claudia Paupe étoffe chaque année sa collection. Pour s'approvisionner en graines, elle est en contact avec le club de la courge de Bâle. «Tout ce qui est exposé a poussé ici. Je choisis des espèces qui grandissent vite à cause du climat un peu rude.» En avril, les graines de ces plantes encore fragiles sont semées sous serre. Avant d'être replantées pour devenir vigoureuses.

La plupart des courges exposées sont comestibles. «J'aime bien les cuisiner, il y a des tas de possibilités», explique l'agricultrice. Elle transforme ainsi le fruit de ses récoltes en gâteaux sucrés, salés, en soupe, mais aussi en gratin ou en pâte à pizza.

La foule est attendue cette fin de semaine aux Bois, avec possibilité de grignoter et de se désaltérer sur place. dwi

Votre publicité ici avec IMPACT_medias