Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Des infos, mais pas de GPS pour les coins

25 août 2011, 09:36

Magnifique ouvrage que celui réalisé par la Société mycologique de Delémont et environs à l'occasion de son 50e anniversaire. «Champignons du Jura» recense sur 175 pages plus de 300 espèces représentatives de la chaîne jurassienne (canton du Jura, Laufonnais et région de Moutier). L'équipe de mordus - parmi eux de nombreux contrôleurs officiels - a dû effectuer un tri parmi les 2333 espèces figurant dans la base de données de la société. «En plus de 25 ans de cueillettes et de recherches, nous avons pratiquement 90 000 données à notre disposition», dévoile fièrement Jean-Claude Gerber, l'homme à la base du projet.

L'enseignant prévôtois s'empresse d'ajouter que le livre, tiré à 2100 exemplaires (1400 ont été vendus en souscription), a été vulgarisé à plein, histoire d'intéresser un maximum de gens. La sortie du bouquin coïncide avec l'entame du gros de la saison des champignons (mois de septembre et octobre). Constat: il y a moins de champignons, parce que d'une part, les lisières forestières sont désormais exploitées jusqu'à la limite, et, d'autre part, parce qu'il y a plus de ramasseurs. «Tous les retraités disposent aujourd'hui d'une voiture», explique avec une pointe d'ironie le contrôleur officiel Pierre-Alain Lapaire. Autre constat: une étude a démontré que la cueillette n'a pas d'incidence sur le nombre d'espèces, pour autant que l'on ramasse uniquement le fruit du champignon.

L'ouvrage ne comprend évidemment pas de GPS des coins prolifiques. Richement illustré, il décrit aussi comment préparer les champignons et mentionne la comestibilité ou non de l'espèce. Sur les quelque 6000 champignons recensés en Suisse, la moitié est trouvable dans la chaîne jurassienne. Pour marquer ses 50 ans, la société delémontaine organise dimanche une journée portes ouvertes (9h-12h) dans ses locaux de la rue de Chêtre No 36 (ancien orphelinat). / gst

Pour commander le livre:
jaef@bluewin.ch ou 079 317 39 52

Votre publicité ici avec IMPACT_medias