Réservé aux abonnés

Cette fonction fantomatique que personne ne s'arrache

29 janv. 2013, 00:01

Ouf! Les habitants du Noirmont ne devront pas se rendre une nouvelle fois aux urnes pour élire un ou une vice-présidente d'assemblée de commune. Au terme du délai de dépôt des candidatures, hier à 18h, seul le socialiste et ancien conseiller communal Nicolas Girard a proposé ses services. Cette élection tacite évite à la commune une dépense de 2500 à 3000 francs - somme estimée par le caissier Jean-Marie Paratte - qui aurait été occasionnée par un nouveau scrutin. " S'il y avait eu deux candidats, on se serait arrangé pour qu'un des deux se retire et qu'il n'y ait pas de vote ", assure Nicolas...