Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Cent emplois de plus qui s'ajoutent aux 200 existants

Interprox-Turck va investir quinze millions de francs sur son site de Delémont. Joseph Deiss à la présidence.

19 juin 2014, 00:01

Interprox-Turck va investir quinze millions de francs dans la construction d'une nouvelle usine à Delémont. L'entreprise jurassienne, spécialisée dans la production de modules électroniques notamment et désormais présidée par Joseph Deiss, entend créer quelque cent emplois.

Ces postes supplémentaires viendront s'ajouter aux 200 qui existent déjà, a indiqué hier la société delémontaine qui comprend les entités Interprox, Turck et TSL. L'ensemble est chapeauté par le groupe allemand Turck et la holding SDT, à Delémont. La nouvelle usine devrait être inaugurée d'ici à fin 2015.

Amitié

L'annonce de l'investissement a coïncidé avec celle de la nomination de l'ancien conseiller fédéral Joseph Deiss, 68 ans, à la présidence du conseil d'administration d'Interprox. Le Fribourgeois y succédera à Werner Turck, bientôt 82 ans, fondateur du groupe éponyme en 1965 et qui emploie aujourd'hui plus de 3200 personnes dans plus de 60 pays.

Joseph Deiss est entré au sein de l'organe de surveillance il...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias