Réservé aux abonnés

Beaucoup de vent pour de la viande

Des modifications vétérinaires qui se passent surtout sur le papier.

15 févr. 2016, 01:03
Abattage de bovins a la cooperative de l'abattoir regional des Ponts-de-Martel, le seul du canton. La viande est rassie sur l'os



LES PONTS-DE-MARTEL  15 12  2014

Photo: Christian Galley LES PONTS-DE-MARTEL

«Il s’agit principalement de hiérarchiser le processus de contrôle des viandes et des animaux avant abattage et son organisation. Cette mesure est une simple adaptation à la législation fédérale, qui demande que ces contrôles soient effectués par des vétérinaires officiels, donc formés et nommés par le canton.» Une déclaration claire, nette et sans détour d’Anne Ceppi, la cheffe du Scav, qui a le mérite de ne pas pratiquer la langue de bois.

Car, dans les faits, rien n’a changé depuis la mise en vigueur de cette «nouvelle» organisation, en début d’année. «Nous continuons de travailler avec les ...