Natation: les Suisses peinent à briller

La natation n'a pas commencé sous les meilleurs auspices pour les Suisses aux JO de Londres. Après l'élimination très nette de Dominik Meichtry en demi-finales du 200 m libre dimanche, Alexandre Liess sur 200 m papillon et Danielle Villars sur 200 m libre ont été sortis dès les séries ce matin.

30 juil. 2012, 12:55
La Zurichoise Danielle Villars a manqué le coche au 200 m libre en finissant à environ deux secondes de son meilleur chrono.

Au-delà des ces éliminations somme toute prévisibles pour ces néophytes, les chronos n'ont pas été à la hauteur. Comme si les Suisses avaient atteint leur pic de forme plus tôt dans la saison, en s'escrimant à décrocher les minima. Liess est resté à deux secondes pile de son record national. En 2'00''13, il s'est classé 33e sur 37. Le fils de Steffen Liess, le chef du sport d'élite à Swiss Swimming, garde cependant l'avenir devant lui à tout juste 20 ans, et eu égard à ses progrès des derniers mois.

Danielle Villars a elle aussi manqué son meilleur chrono pour deux secondes environ, au terme de séries du 200 m libre remportées par l'Italienne Federica Pellegrini (1'57''16). La Zurichoise de 19 ans a nagé en 2'03''55 et se retrouve au 31e rang final, sur 37. Deux jours plus tôt, elle avait eu la satisfaction d'améliorer son record national du 100 m papillon (59''42), même si elle avait là aussi été sortie en séries.

Villars a prévu maintenant de mettre le cap la Southern Methodist University à Dallas pour y suivre un programme de  sport-études, soit dans le même établissement que celui où s'était entraînée autrefois la Tessinoise Flavia Rigamonti, 4e du 800 m aux JO de Sydney en 2000.