Lea Sprunger se réjouit à 200% pour ses débuts olympiques

Arrivée à Londres vendredi, la soeur d'Ellen fait son entrée ce soir pour les séries du 200 m. Après avoir soutenu sa frangine!

06 août 2012, 11:31
data_art_6271023.jpg

Arrivée "définitivement" dans la capitale britannique vendre di en compagnie de Marisa Lavanchy et toute l'équipe de relais - elles se sont entraînées en Suisse après la cérémonie d'ouverture -, Lea Sprunger a directement pris la direction du stade olympique, pour assister à l'heptathlon de sa grande soeur Ellen. Elle a ainsi vibré pour sa frangine et goûté à l'atmosphère de l'enceinte lon donienne un soir de compéti tion. " Une ambiance de malade, vivement ma course! "

Le moment tant attendu est enfin arrivé. La Ginginoise entre en piste ce lundi soir pour les séries du 200 m (début à 20h20, heure suisse). Sur les 54 concurrentes engagées , la sprinteuse du COVA Nyon a le 29 e chrono de la liste des participantes. Son record personnel (23''08), réalisé lors des Européens d'Helsinki, reste bien loin de ceux des fa vorites. Les Américaines Allyson Felix et Carmelita Jeter ou la Jamaï caine Veronica Campbell-Brown en tête.

 

Avec Veronica Campbell

 

Lea Sprunger retrouvera d'ailleurs cette dernière dans sa série (20h52). A son couloir 3, la Vaudoise de 22 ans sera même aux côtés de la double championne olympique de la spécialité. Ce n'est pas une première. La Ginginoise avait déjà côtoyé Ve ronica Campbell-Brown, le mois dernier au meeting de Lucerne.

A Londres, Lea n'aura évidem ment pas les mêmes objectifs que sa prestigieuse adversaire. Si la Jamaïcaine vise la finale, la Suissesse a d'autres buts: " Je souhaite tutoyer mon temps réalisé aux championnats d'Europe à Helsinki, montrer que ce n'était pas un coup de bol. Après, si je peux passer un tour... ", déclarait Lea Sprunger avant de partir pour ses premières Olympiades. Une qualification pour les demi- finales, prévues mardi soir, constituera toutefois un véritable exploit.