Réservé aux abonnés

Laure-Emmanuelle Perret-Aebi, une source intarissable d’énergie

Spécialiste du solaire dans le bâtiment, la Neuchâteloise Laure-Emmanuelle Perret-Aebi, docteure en chimie, porte un regard critique sur les technologies.

19 mars 2019, 12:00
La Neuchâteloise Laure-Emmanuelle Perret-Aebi, une figure incontournable dans l'univers des technologies solaires.

«Je suis d’un tempérament plutôt réservé. Le flamenco m’aide beaucoup, il est essentiel dans ma vie. C’est une danse affirmée, qui permet d’exprimer par le corps des choses qui ne sont pas faciles à dire avec les mots.»

Laure-Emmanuelle Perret-Aebi est une femme surprenante. Docteure en chimie, figure incontournable dans l’univers des technologies solaires, cette Neuchâteloise de 43 ans était durant des années l’une des rares femmes à occuper un poste de cheffe de secteur au C...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois