Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Un festival pour une mini-victoire

L’Allemagne domine largement mais peine toujours à la concrétisation.

22 juin 2016, 01:03

Vingt-six tirs à deux – neuf à un cadrés –, 71% de possession de balle et 653 passes réussies à 116. Comme on pouvait s’y attendre, l’Allemagne a archi-dominé l’Irlande du Nord dans sa volonté de conserver sa première place du groupe C. Toutefois, la bande de Joachim Löw, une fois encore, n’a pas fait preuve d’une efficacité susceptible de faire peur à tout le monde.

Ainsi, c’est sur la plus petite des marges – grâce à un but, son 28e en 66 sélections, du revenant Mario Gomez – que les champions du monde ont conservé leur première place. Un statut de vainqueur de groupe qu’ils doivent aussi à la petite victoire polonaise sur l’Ukraine (1-0), qui permet aux Allemands de rester devant grâce à une meilleure différence de buts (+3 contre +2).

Müller toujours muet

«Nous nous sommes procuré sept ou huit grosses opportunités de marquer. Hélas, comme lors...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias