Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Le nickel a fait place à la vie

09 avr. 2009, 04:15

L'augmentation de concentration en oxygène de l'atmosphère qui a permis l'émergence des formes complexes de vie est due à une chute de la quantité de nickel sur Terre il y a 2,4 milliards d'années. C'est la conclusion d'une étude parue hier dans la revue «Nature».

Cette oxygénation a «changé de façon irrémédiable l'environnement à la surface de la Terre et a rendu possible les formes de vie avancées», selon Dominic Papineau, du laboratoire de géophysique de l'Institut Carnegie et coauteur de l'étude.

Les scientifiques savaient déjà que l'augmentation de concentration en oxygène avait été rendue possible par un déclin rapide du niveau de méthane dans l'atmosphère. Mais ils n'en connaissaient pas la cause. Les chercheurs pensent que la diminution de la quantité de nickel à la surface de la Terre est due à un changement de température dans le manteau. Cela aurait provoqué une diminution des flux de lave riches en nickel depuis l'intérieur de la planète vers les océans. /ats-afp

Votre publicité ici avec IMPACT_medias