Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La pollution domestique accroît la pression artérielle

Conséquences cardio-vasculaires de l'emploi de combustibles solides dans la cuisine.

28 août 2014, 00:01
data_art_8335903.jpg

Une nouvelle étude menée en Chine montre que la pollution de l'air intérieur augmente la pression artérielle.

Depuis plusieurs années, des travaux soulignent le rôle néfaste de la pollution atmosphérique sur le système cardio-vasculaire, en particulier au moment de l'exposition aux polluants, mais aussi dans les heures qui suivent.

En 2009, des chercheurs de l'université du Michigan avaient ainsi fait respirer à 83 volontaires sains un air pollué comparable à celui que l'on trouve à proximité d'une autoroute. Ils avaient alors constaté une augmentation rapide de la pression artérielle, mais surtout pointé une altération de la fonction normale des parois artérielles qui se prolongeait jusqu'à 24 heures.

L'année dernière, des chercheurs de l'université de Floride avaient mis en évidence un risque accru d'hypertension gravidique (se déclenchant au cours de la grossesse) pour les femmes vivant dans les environnements atmosphériques les plus pollués.

En 2013 encore, une étude menée sous la...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias