Portraits

d'entreprises

  05.09.2017, 10:41
1/3  

Haute École Arc

Une Haute école qui collabore avec les entreprises

Depuis sa création en 2004, la Haute École Arc (HE-Arc) n’a cessé de se développer: plus de 1650 étudiants suivent actuellement des cursus menant à un Bachelor ou un Master contre 970 à ses débuts. Et c’est sans compter le millier d’étudiants en formation continue, postgrade et participant aux cours grand public.
intro

Neuchâtel, Berne, Jura: la tri-cantonale HEArc fait partie du réseau de la HES-S0 qui réunit les sept hautes écoles de Suisse romande. Elle s’articule principalement entre ses deux Campus de formation qui incarnent à la fois la mobilité et la modernité: le premier a ouvert en 2009 à Neuchâtel, le second en 2016 à Delémont. Leur point commun? Tous deux sont installés à proximité immédiate de la gare. Ils sont complétés par deux sites de recherche appliquée et développement (Ra&D) à La Chaux-de-Fonds/Le Locle et à Saint-Imier, pour favoriser les liens directs avec le milieu industriel. La Haute École Arc est spécialisée dans quatre domaines de formation et de recherche: la Gestion, l’Ingénierie, la Santé et la Conservation-restauration. À noter que les Bachelors en Droit économique, Industrial design engineering, en Conservation et en Ingénierie et gestion industrielles sont uniques en Romandie. Au niveau Master, l’établissement propose une dizaine de formations et assure plusieurs formations post-grades.

Des collaborations avec les acteurs économiques et institutionnels de la région

De taille humaine et ancrée dans son territoire, la HE-Arc est une université des métiers orientée recherche appliquée. La plupart des professeurs travaillent en lien direct avec des entreprises et des institutions sous forme de mandats, et mènent des travaux de recherche. Autrement dit, chacun possède les connaissances théoriques et les compétences dans un domaine d’expertise particulier. C’est pourquoi la HE-Arc collabore régulièrement avec des acteurs économiques et institutionnels de différentes manières.

Options multiples pour les sociétés

Concrètement, une société peut faire réaliser une mission dans le cadre du travail de bachelor d’un étudiant. Deuxième possibilité: pour des besoins spécifiques, elle peut opter pour un mandat direct qui sera réalisé par un chercheur. Troisième option: elle peut faire effectuer des prestations de service sur les équipements de l’École. Quatrième opportunité: elle peut confier la mise sur pied de formations continues à la HE-Arc.

Enfin, certaines recherches peuvent faire l’objet d’un financement de la part d’un organisme suisse ou européen. Toute entreprise ou institution intéressée peut s’adresser à Jérôme Mizeret, coordinateur Ra&D et transfert de technologie:
jerome.mizeret@he-arc.ch.
Davantage d’informations sur www.he-arc.ch/recherche-appliquee.


Espace de l’Europe 11
2000 Neuchâtel
Date de création: 2004
Statut de la société: Haute école spécialisée
Direction: Brigitte Bachelard Olivier Kubli Philippe Grize
Nombre de collaborateurs: 326 EPT
Site internet: www.he-arc.ch


Dirigeants

Brigitte Bachelard
Haute École Arc

Brigitte Bachelard

Directrice générale de la HE-Arc

Directrice générale de la Haute École Arc depuis sa création fin 2004, Brigitte Bachelard assumait auparavant des responsabilités au sein du Secrétariat général francophone ainsi qu’à l’Office de l’enseignement supérieur de la Direction de l’instruction publique, où elle était chargée des questions relatives à la Haute école spécialisée de Suisse occidentale.

Olivier Kubli
Haute École Arc

Olivier Kubli

Directeur, HEG – Haute école de gestion Arc

Il dirige la Haute école de gestion Arc depuis 2007 après avoir été Professeur à la Haute école spécialisée bernoise. Il a initié plusieurs développements importants, comme la nouvelle filière Bachelor en Business Law et plusieurs dizaines de formations continues, faisant de la HEG Arc une actrice incontournable du paysage de la formation supérieure en Suisse romande.

Philippe Grize
Haute École Arc

Philippe Grize

Haute École Arc Ingénierie Directeur

Philippe Grize dirige le domaine Ingénierie de la Haute École Arc depuis 2014. Après un master en Génie mécanique et trois ans de recherche à l’EPFL, il passe treize ans dans une entreprise biennoise du domaine de la machine-outil, dont il deviendra directeur des opérations. Puis l’envie de transmettre aux prochaines générations d’ingénieurs l’ADN de l’industrie de précision de l’Arc jurassien le pousse à rejoindre la Haute Ecole Arc. 

Top