Réservé aux abonnés

Une réalisatrice neuchâteloise se bat pour la parité

Orane Burri souhaite que le monde de l’audiovisuel s’ouvre davantage aux femmes. Pour y arriver, elle fait partie de l’association Swan, qui a créé une charte pour les festivals.

15 août 2019, 05:30
La Neuchâteloise Orane Burri se bat pour l'égalité hommes-femmes dans le monde du cinéma.

Elles en ont marre. Les femmes du Swiss women’s audiovisual network (Swan) veulent la parité dans le monde de l’audiovisuel. En marge du Festival international du film de Locarno, qui se termine ce samedi 17 août, «ArcInfo» a rencontré la réalisatrice neuchâteloise Orane Burri, membre du comité exécutif de Swan.

Orane Burri, pourquoi faire partie de Swan?

On ne peut pas se plaindre sans rien faire. Il est important de s’investir pour la question de la représentation des femmes. Quand l’associat...