World Telecom 2009 sur d'excellents rails

World Telecom 2009 devrait être une réussite du 5 au 9 octobre à Genève. Plus de 500 exposants sont déjà inscrits. On attend 40 000 visiteurs.
02 août 2015, 18:47

Adeux doigts d'être annulée à l'automne dernier, la manifestation mondiale du secteur des télécommunications «s'annonce bien», selon le chancelier genevois. Organisée en collaboration avec l'UIT (Union internationale des télécommunications), World Telecom 2009 «est prêt à prendre son envol» du 5 au 9 à Genève, a indiqué Robert Hensler, également président du conseil d'administration de Geneva-Palexpo. «Plus de 500 exposants se sont déjà inscrits.»

Un chiffre «plus qu'honorable» en raison de la crise. «Un exposant peut être un pavillon national qui accueille une quarantaine de sociétés», rappelle celui qui s'est battu aux côtés de Paul Muller, président des hôteliers genevois, pour faire revenir World Telecom à Genève après son départ à Hong Kong, en 2006. World Selon l'UIT, Telecom 2009 abritera environ 30 pavillons

Cette édition - qui célèbre les quarante ans de l'UIT - sera «à la hauteur» des précédentes avec des exposants qui viennent de 42 pays. «Un peu moins de la moitié sont des Européens», poursuit Robert Hensler. Il y aura de grands absents comme Nokia ou Ericsson. «Mais Thales et Inmarsat seront là, de même que Sisco, IBM, Microsoft, Mitsubishi, China Mobile, NTT ou Samsung», se réjouit le chancelier genevois. Cinq des sept halles de Palexpo seront occupées

Outre l'exposition et le Symposium, les 5 et 6 octobre, consacré au «rôle des télécommunications pour sortir de la crise», avec 1300 délégués de 90 pays, Telecom 2009 fait place à un forum des jeunes, un village et un espace VIP.

La manifestation est cruciale pour Genève. Plus de mille chambres sont louées à ce jour. Genève sera donc «bien occupée». L'heure n'est plus au paraître et à l'image comme lors des précédentes éditions où les entreprises se battaient pour réserver les plus beaux hôtels. Aujourd'hui, elles attendent un retour sur investissement.

World Telecom 2009 aura la bonne taille et «remplira les hôtels genevois», espère Paul Muller. En termes de prix, les excès du passé ne sont plus d'actualité. «Les prix des chambres seront loin du niveau de 2003», confirme-t-il. «Il faut tourner la page de 2006.» L'objectif est de repartir sur des bases saines, ajoute le président des hôteliers genevois. «On travaille déjà sur 2011.»

Pour la prochaine édition, «on attend quelque 40 000 visiteurs», précise encore Robert Hensler. «Il est essentiel de réussir ce Telecom qui doit donner un signe, être un détonateur pour sortir cette industrie de la crise».

Beaucoup de dirigeants et plusieurs chefs d'Etat feront le déplacement. Moritz Leuenberger, chef du Département fédéral des transports et de la communication (Detec) a confirmé sa présence. /ats