Réservé aux abonnés

Une pile écolo en gestation à Microcity

Une start-up neuchâteloise met au point une batterie propre et bon marché pour s’éclairer ou recharger un téléphone. Destinée aux pays émergents, elle pourrait représenter une alternative à l'éclairage au kérosène.
03 févr. 2019, 16:00
Des femmes testent la batterie hiLyte dans un village de Tanzanie, en 2018.

Une batterie non-toxique et bon marché est en cours de développement à Microcity. Particularité: elle produit du courant sans jamais être raccordée au réseau.  Ses promoteurs, des ingénieurs neuchâtelois bons connaisseurs de l’Afrique subsaharienne, la destinent aux pays émergents. 

Cette manière de produire de l’électricité pourrait représenter une alternative aux piles classiques, mais aussi à l’éclairage au kérosène, polluant et toxique, ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois