Réservé aux abonnés

Une nouvelle ordonnance fédérale vise des contrôles mieux ciblés

SUBSTANCES DANGEREUSES

02 oct. 2014, 00:01
data_art_8440176.jpg

Les contrôles des entreprises utilisant des substances dangereuses doivent être mieux ciblés. Q uelque 600 sociétés ne seront plus concernées. Pour les 1800 autres, la charge augmentera, mais les coûts devraient être nettement inférieurs à 1,5 million de francs, selon le Département fédéral de l'environnement. Parallèlement à la révision de la réduction des risques liés aux produits chimiques, le DETEC a mis hier en consultation la révision de l'ordonnance sur les accidents majeurs, qui devrait entrer en vigueur en juin. Les milieux concernés ont jusqu'au 31 décembre pour se prononcer. De 2400...