Réservé aux abonnés

Un «Uber» de la Feuille officielle inquiète la Chancellerie

Une app’ payante simplifie l’usage des mises à l’enquête publiques.

05 oct. 2017, 00:10 / Màj. le 05 oct. 2017 à 05:01
pose 1ere pierre chantier Forges

La Chaux-de-Fonds, 08 05 2017
Photo © David Marchon

Lorsque l’Etat de Neuchâtel a fait passer la feuille officielle au format digital, début 2017, il n’avait pas forcément prévu de faciliter la vie au développeur de «Pilier public».

Ce service, payant, consiste en une application smartphone qui répertorie les mises à l’enquête publiques. Existant depuis plus d’un an dans les cantons de Vaud et Genève, il vient d’être lancé dans le canton de Neuchâtel.

Données publiques, service privé

Ça n’...