Réservé aux abonnés

Un rapport dénonce des lacunes mais blanchit le Groupe Ammann

Les résultats de l'enquête menée par l'Administration fédérale des contributions suscitent des appréciations diamétralement opposées.

24 avr. 2015, 00:01
data_art_9059122.jpg

Si l'affaire servait d'inspiration à un roman, celui-ci pourrait s'intituler "Cinquante nuances de blanc". Hier a été publié un rapport de l'Administration fédérale des contributions (AFC) qui certes blanchit le Groupe Ammann - dirigé à l'époque par l'actuel conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann - pour ses pratiques fiscales offshore au Luxembourg et à Jersey, mais avec de grosses nuances.

Le rapport tape en effet sur les doigts de l'Intendance des impôts du can...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois