Swisscom se mobilise

Swisscom acquiert les 25% qui lui manquaient chez Swisscom Mobile. Un investissement de 4,25 milliards salué par la Bourse suisse Swisscom porte à 100% sa participation dans Swisscom Mobile en rachetant les 25% détenus par l'opérateur britannique Vodafone. Le géant bleu versera 4,25 milliards de francs en liquide. Les deux groupes ont aussi reconduit leur partenariat.
02 août 2015, 00:04

L'opérateur entend par ce biais renforcer sa position dans le cadre de la mise en oeuvre de sa stratégie de convergence et accroître les dividendes versés aux actionnaires. Ce rachat entièrement financé par des capitaux externes devrait être conclu aujourd'hui, a indiqué hier Swisscom.

Un rachat «judicieux»

La transaction était attendue: l'opérateur a entamé des négociations le mois dernier avec le feu vert du Conseil fédéral, qui détient encore 58,4% de l'opérateur historique.

Le prix total se compose de la valeur de la part de Swisscom Mobile, soit 4,05 milliards de francs, et de la part des liquidités nettes de Vodafone de 200 millions à la date du rachat. Le britannique avait acquis sa part pour 4,5 milliards en mars 2001.

«Il était attractif pour Swisscom d'effectuer la transaction encore cette année», a indiqué le patron du groupe, Carsten Schloter, en conférence téléphonique. Il juge ce rachat judicieux tant du point de vue stratégique que du point de vue financier.

Ainsi selon l'accord, Swisscom ne devra pas verser les dividendes annuels à Vodafone au titre de 2006, de l'ordre de 300 millions de francs. L'opérateur espère en retirer dès 2007 une augmentation du bénéfice net d'environ 180 millions par an après déduction des frais de financement.

Swisscom pourra en outre jouir de taux encore bas pour emprunter, avant que ceux-ci continuent d'augmenter l'an prochain, a ajouté Karsten Schloter.

Et surtout, Swisscom garde une flexibilité intacte en matière de stratégie: le Conseil fédéral avait décidé de ne pas comptabiliser le prix de rachat dans les objectifs stratégiques d'endettement maximum de l'opérateur. Swisscom continuera donc de disposer d'une marge d'endettement à hauteur d'une fois et demi son résultat opérationnel. Pour 2007, il revoit à la hausse sa prévision à 3,9 milliards de francs contre 3,7 milliards initialement prévus, dont 1,8 milliard généré par Swisscom Mobile.

Un contrat de 5 ans

Dans le cadre de leur partenariat renouvelé, Swisscom versera à Vodafone des droits de licence équivalents aux droits actuels. Le contrat de coopération exclusif dure cinq ans avec une option de reconduction pour deux ans. A l'avenir, Swisscom Mobile profitera ainsi toujours de conditions d'achat avantageuses et d'un accès au portefeuille de produits de Vodafone.

L'action de Swisscom a progressé à la Bourse suisse. Vers 10h45, le titre prenait 0,5% à 454fr.75 dans un indice SMI (Swiss Market Index) en recul de 0,78%. Le prix se situe dans le haut des attentes des analystes, a admis Carsten Schloter. Les experts tablaient sur un montant entre 2,9 et 3,9 milliards de francs. / ats