Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Siemens et Nokia s'allient

La consolidation se poursuit dans les équipements de télécommunications. Siemens et Nokia vont unir leurs activités dans les réseaux fixes et mobiles et créer un géant mondial pesant un chiffre d'affaires de presque 16 milliards d'euros (25 milliards de francs).

20 juin 2006, 12:00

L'alliance porte sur les gros équipements d'infrastructures (antennes et câbles notamment) et certains services, mais exclut les téléphones portables, activité dont Nokia est numéro un mondial et que Siemens a cédée l'an dernier.

La nouvelle société, baptisée Nokia Siemens Networks et qui a son siège en Finlande, représentera, en se fondant sur les résultats de 2005, un chiffre d'affaires annuel de 15,8 milliards d'euros.

Elle revendiquera la troisième place mondiale en matière d'infrastructures pour les opérateurs de télécommunications. Les deux partenaires détiendront une part égale de 50%. Le mariage devrait être concrétisé d'ici à fin 2006. En Suisse, quelque 400 collaborateurs sont concernés par la fusion de ces secteurs. Mais les répercussions ne sont pas encore connues. / ats

Votre publicité ici avec IMPACT_medias