Ruag licencie une vingtaine d'employés à Emmen (LU)

Désireux de se concentrer sur la construction aéronautique civile, Ruag licencie entre 15 et 20 employés de la branche aéronautique militaire à Emmen (LU).
09 janv. 2015, 10:53
Le groupe technologique Ruag a démarré mardi à Emmen (LU) la construction d'une nouvelle usine destinée à la production, dès 2016, de coiffes de protection pour fusées.

Ruag veut davantage se concentrer sur la construction aéronautique civile. Le groupe technologique licencie en conséquence entre 15 et 20 employés de la branche aéronautique militaire à Emmen (LU). Vingt autres employés se verront proposer un nouveau poste au sein de l'entreprise.

Comme attendu, le chiffre d'affaires du secteur aéronautique militaire est en recul à cause du terme de plusieurs contrats, écrit Ruag sur son site internet. L'information a été relayée vendredi par la "Neue Luzerner Zeitung".

La majorité des commandes concernent aujourd'hui déjà l'aviation civile, a précisé un porte-parole de l'entreprise détenue par la Confédération. Avec la réorganisation, Ruag espère pouvoir remporter de nouveaux contrats, par exemple avec Bombardier ou Boeing.

La division construction de structure aéronautique de Ruag emploie 340 personnes Emmen et environ 1200 à Oberpfaffenhofen (D). Au total, le site d'Emmen compte 1200 employés.