Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Résultats contrastés au mois d'août

21 sept. 2007, 12:00

Si la valeur des exportations horlogères a continué à croître le mois dernier, le nombre de montres-bracelets qui ont passé la frontière a accusé une baisse de 7%, soit 130 000 unités de moins qu'en août 2006. Une diminution qui s'observe essentiellement dans la catégorie des montres non métalliques (plastique notamment), en recul de 29,3%. La Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH) dresse ce constat dans son commentaire mensuel. Ce bémol excepté, le résultat d'août est jugé «excellent» par la FH.

En témoigne: la valeur des exportations a augmenté de 13,2% par rapport à août 2006, pour atteindre 1,018 milliard de francs. Confirmant les «nettes progressions» des mois précédents, la hausse d'août laisse augurer une très bonne performance sur l'année. A la fin du mois dernier, la moyenne mobile sur douze mois était en augmentation de 14,6%. Ce qui représente la plus forte croissance enregistrée depuis février 2001. La FH se voit ainsi confortée dans ses prévisions, elle qui escompte une augmentation de 12% à 13% des exportations en 2007.

Et même si le nombre de pièces exportées était en recul en août, «aux deux tiers de l'année, le nombre de pièces cumulées fait toujours état d'une croissance (4,1%)», relève la FH.

Au niveau des segments de prix, celui des montres-bracelets de moins de 200 francs (prix à l'exportation) a enregistré une baisse de 10,6% en nombre de pièces le mois dernier. A l'opposé, les garde-temps de plus de 3000 francs ont progressé de plus de 20%.

Enfin, les principaux marchés ont été très hétérogènes en août. Hong Kong (35%) et la France (20,3%) ont progressé. Régression en revanche au Japon (12,9%) et aux Etats-Unis (5,1%). /djy

Votre publicité ici avec IMPACT_medias