Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Projet de distribution à revoir

20 août 2010, 04:15

L'autorité de régulation se montre critique avec le nouveau projet de distribution du courrier (notre édition de mercredi). Que La Poste privilégie les entreprises par rapport aux particuliers contrevient aux exigences du service universel, selon PostReg. Le géant jaune se veut rassurant.

Le devoir de service universel qui découle du monopole dont jouit La Poste pour les lettres l'oblige à offrir les mêmes prestations à tous, a déclaré Marc Furrer, directeur de l'autorité de régulation postale (PostReg). Economiser au détriment des prestations est inconcevable, selon lui, d'autant la trésorerie de La Poste se porte bien.

La Poste a tenu à rassurer. Aucune décision n'a encore été prise, selon son directeur Jürg Bucher, qui explique qu'il est justement essentiel de procéder à ces essais pour prendre une décision en connaissance de cause, en 2011 au plus tôt. Il se défend de privilégier les entreprises par rapport aux particuliers.

La Poste veut certes desservir au plus tôt les zones à forte densité d'entreprises, mais les particuliers qui demeurent aussi dans ces quartiers - une majorité - bénéficieront également d'une distribution avancée. /ats

Votre publicité ici avec IMPACT_medias