Presse: le bénéfice net du groupe Ringier recule de près de 20%

Editeur du "Temps", de "L'Illustré" ou de "L'Hebdo", Ringier a vu son bénéfice net reculer très nettement de près de 20% en 2014. Le groupe de presse se dit pourtant "content" du résulat.

15 avr. 2015, 10:53
Le bénéfice net de Ringier a fondu de près d'un cinquième en 2014.

Ringier a vu son bénéfice net reculer de près d'un cinquième (-19,2%) l'an dernier à 21,4 millions de francs. Le chiffre d'affaires du groupe de presse alémanique a lui diminué de 3,7% par rapport à l'exercice précédent pour s'établir à 988,5 millions.

La part du secteur numérique au chiffre d'affaires a augmenté de 6,4 points de pourcentage à 32,1%, a indiqué mercredi Ringier dans un communiqué. Au niveau opérationnel, le résultat brut (EBITDA) s'est inscrit à 82,3 millions de francs contre 123,1 millions en 2013, représentant une marge de 8,3% (-3,7 points).

Commentant sa performance, Ringier se montre content du résultat réalisé en 2014, l'évolution des affaires reflétant la stratégie de diversification engagée ces dernières années. Editeur du "Blick" outre-Sarine, le groupe possède en Suisse romande les hebdomadaires "L'Illustré" et "L'Hebdo" ainsi que le quotidien "Le Temps".