Réservé aux abonnés

Patron de Credit Suisse mis à l'épreuve par le conflit fiscal

Alors que l'établissement pourrait payer une amende dépassant les deux milliards de dollars aux Etats-Unis, Brady Dougan est ébranlé.
17 mai 2014, 00:01
data_art_8064066.jpg

Le conflit fiscal avec les Etats-Unis, avec la grosse amende qui se précise (voir encadré), met à l'épreuve le directeur général de Credit Suisse Brady Dougan. Traversant une phase de turbulences, l'Américain, en poste depuis sept ans, a auparavant su éviter au numéro deux bancaire helvétique le piège du subprime.

Homme fort de Credit Suisse depuis 2007, Brady Dougan est resté dans la ligne de son prédécesseur, l'Allemand Oswald Grübel, lui aussi issu de la banque d'affaires. Alors que certains établissements concurrents continuent d'acquérir des titres adossés à des prêts hypothécaires améri...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois