Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Palme pour une hybride

La distinction la plus prestigieuse du monde automobile a été décernée hier à Genève, à trois jours du salon international.

06 mars 2012, 00:01

Un vent vert souffle depuis quelques années sur le titre de Voiture de l'année, décerné par un jury de 59 journalistes spécialisés, représentant 23 pays européens. Après une hybride parallèle (la Toyota Prius II en 2005), après une tout électrique (la Nissan Leaf l'an dernier), voici qu'une hybride dite "série" remporte la palme.

Une première "historique", donc, l'Opel Ampera et sa soeur jumelle Chevrolet Volt étant pour l'heure les seules représentantes de cette technique sur le marché mondial. Contrairement à une hybride parallèle, dont le moteur thermique et le moteur électrique participent tous deux à la traction du véhicule et à la recharge de sa batterie, une hybride série est une vraie voiture électrique; mais elle possède en sus un petit moteur thermique entraînant un générateur commis à la recharge de la batterie, sans participer à la traction. On parle aussi de motorisation électrique avec extenseur d'autonomie.

La remise du...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias