Autodesk ferme son site de Neuchâtel: 232 emplois menacés, le Conseil d'Etat fait part de sa "surprise et de son incompréhension"

L’entreprise a confirmé officiellement ce matin à ArcInfo le lancement d'une consultation avec les 232 employés du site.
29 nov. 2017, 10:56
/ Màj. le 29 nov. 2017 à 15:39
Le site d'Autodesk à Neuchatel.

Le géant de l'informatique Autodesk a l'intention de fermer son site de Neuchâtel. 232 emplois sont menacés.

Ayant annoncé à nouveau des pertes lors de l'exercice précédent, le groupe spécialisé dans les logiciels de conception par ordinateur a annoncé en début de semaine vouloir licencier 13% de ses effectifs au plan mondial, soit un peu plus d'un millier d'employés. Le personnel de l'entreprise a été convié ce matin à une séance d'information.

"Une décision regrettable"

Dans un communiqué ce mercredi après-midi, le Conseil d'Etat neuchâtelois a fait part de sa "surprise et de son incompréhension" quant à cette décision.

"Des échanges réguliers ont eu lieu entre l’État et la direction de l’entreprise au sujet de son activité et de son évolution. La fermeture du site n’a cependant pas été évoquée par sa Direction même si l’information d’une diminution de 1150 postes au niveau mondial a été communiquée publiquement par le siège d’Autodesk", relève le communiqué étatique.

Et de poursuivre: "La décision unilatérale, sans concertation et sans recherche d’alternative de l’entreprise Autodesk est particulièrement regrettable pour les employés concernés et pour le tissu économique de notre canton." Le Conseil d'Etat enjoint enfin l'entrepriser à examiner "toutes les alternatives à la fermeture pure et simple du site" ou à "mette en oeuvre, cas échéant, un plan social de qualité". La période de consultation court jusqu'au 17 décembre.

Jusqu'à 285 employés à Neuchâtel

Autodesk est arrivé à Neuchâtel en 1991 pour y installer son QG pour l'Europe. Une installation accompagnée par la Promotion économique neuchâteloise, qui, avec ce départ, subit un important revers. La société, originaire de San Rafael en Californie, a compté jusqu'à 285 employés à Neuchâtel.

par Luc-Olivier Erard