Réservé aux abonnés

«Les hausses doivent être régulières»

Malgré un bénéfice de près de 90 millions de francs en 2017, Assura ne prévoit pas de baisse des primes.

03 mai 2018, 00:01
Ruedi Bodenmann, directeur general de Assura, parle lors d'une conference de presse sur les resultats annuels 2017 de l'assurance maladie Assura ce mercredi 2 mai 2018 a Lausanne. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott) SUISSE ASSURA

après plusieurs années de tourmente, l’assureur maladie Assura clôt un exercice 2017 largement excédentaire: 89,9 millions de francs de bénéfice. Les affaires de l’assurance de base ont progressé de 11,6% à 3 milliards de francs en raison de deux facteurs.

D’abord, le plus important: la hausse des primes de 7,7% en moyenne entre 2016 et 2017. Ensuite, de manière secondaire, grâce à une hausse de 3,6% du nombre de ses assurés. Dans ce contexte, la question s’impose: que prévoit le quatrième assureur maladie du pays, numéro un dans plusieurs cantons romands...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois