Réservé aux abonnés

Les fabricants de jeux vidéo traversent un été orageux

Electronic Arts pourrait décider de quitter la Bourse alors que sa capitalisation boursière a fondu de 37% depuis le début de l'année.

18 août 2012, 00:01
data_art_6306383.jpg

L'été reste orageux pour les géants des jeux vidéo. Alors que le cours de Zynga, le champion des jeux sur Facebook, continue de chuter en Bourse, celui de son concurrent Electronic Arts (EA) s'est envolé de 8%. Les investisseurs ont réagi à un article du "New York Post" qui évoque le fait que le numéro deux du secteur, bien connu pour sa saga "Les Sims" ou pour ses jeux de sport "EA Sports Fifa" ou "Madden NFL", pourrait être racheté par des fonds d'investissement.

Selon le "New York Post", des discussions auraient été engagées avec deux fonds KKR et Providence Equity Partners. Toutefois, auc...