Réservé aux abonnés

Les entrepreneurs s’excusent aux Grisons

Le scandale de cartels dans la construction connaît chaque jour des rebondissements. Deux enquêtes sont encore en cours.

05 mai 2018, 00:01
Blick auf eine Baustelle der Firman Bezzola Denoth und Foffa Conrad, am Donnerstag, 26. April 2018, in Scuol. Wie die Wettbewerbskommission WEKO mitteilt, buesst sie sieben Bauunternehmen im Unterengadin mit total 7,5 Millionen Franken wegen Kartellabsprachen. (KEYSTONE/Gian Ehrenzeller) SCHWEIZ ENGADIN BAUKARTELL

L’Association grisonne des entrepreneurs a fait son mea culpa hier: la semaine passée, la Commission de la concurrence (Comco) a infligé des amendes à sept entreprises grisonnes, pour des centaines de truquages d’appels d’offres. Le scandale a forcé un candidat au Conseil d’Etat à se retirer de la course. Quant au canton, il se réserve la possibilité d’agir en justice contre les entreprises concernées.

Les premières manipulations décelées en Basse-Engadine remontent à 1997. Les entreprises se réunissaient sous l’égide de l’Association grisonne des entrepreneurs (GBV) et s’attribuaient les proje...