Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Le secteur flambe toujours à l'exportation et semble se rire du franc fort

24 août 2011, 10:57

Malgré l'appréciation du franc, les exportations horlogères ont poursuivi leur envol en juillet. Les livraisons ont bondi de 21,2% par rapport au mois correspondant de 2010 à 1,7 milliard de francs, un montant affiché uniquement à deux reprises, en novembre 2007 et 2010. Après sept mois en 2011, les envois à l'étranger ont crû de 19,5% en variation annuelle, à 10,39 milliards de francs, selon les statistiques publiées hier par la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH). La branche se dirige vers un nouveau record, le précédent datant de 2008 avec 17 milliards. En juillet, les exportations horlogères ont connu leur 18e hausse à deux chiffres consécutive. Les cinq premiers débouchés affichent de belles progressions: + 55,3% à 376,5 millions de francs pour Hong Kong,

+ 46,3% à 133,4 millions pour la Chine, + 33,5% à 181,6 millions pour les USA, + 12,6% à 117,7 millions pour la France et + 24,7% à 100,5 millions pour l'Italie. La plus forte hausse revient aux montres dépassant les 3000 francs (+26,5% en valeur et +29% en unités). Les garde-temps exportés entre 500 et 3000 francs affichent une expansion de 16%, les modèles entre 200 et 500 francs progressent de 9%. / ats

Votre publicité ici avec IMPACT_medias