Le chiffre d'affaires de Coop en progression

Coop a dégagé un chiffre d'affaires de 18,7 milliards de francs en 2009, soit une progression de 2,1% par rapport à 2008. Malgré la crise et les baisses de prix.
06 janv. 2010, 11:32

Malgré la récession et des prix revus en baisse, Coop a poursuivi sa croissance l'an passé. Le numéro deux suisse du commerce de détail a dégagé un chiffre d'affaires de 18,7 milliards de francs, soit 2,1% de plus qu'en 2008. Celui de l'ensemble des activités de détail a gagné 1,1%.

Y compris les affaires des stations-services, les ventes dans le commerce de détail ont en revanche stagné à 18,1 milliards de francs, a précisé hier le groupe établi à Bâle. Si ce dernier juge la performance «réjouissante» compte tenu de la baisse des prix de 3,7% sur l'ensemble de l'assortiment (pour quelque 1600 produits), celle-ci reste en deçà du bond de 15,1% affiché en 2008.

Dans l'ensemble des 816 supermarchés du secteur Commerce de détail (division «Retail»), Coop a dégagé un chiffre d'affaires de 11,3 milliards de francs, soit 2,2% de plus qu'un an auparavant. L'an passé, le détaillant rhénan a ouvert 11 nouveaux magasins, contre 13 fermetures.

La marque «Naturaplan» sous laquelle Coop commercialise des produits issus de l'agriculture biologique, a continué de présenter une croissance supérieure à la moyenne, soit de 5% (+8% en 2008).

Chapeautant les grands magasins Coop City, le bijoutier Christ, les surfaces Brico+Loisirs, Import Parfumerie, Toptip/Luminart (meubles et éclairage) et Interdiscount (électronique de loisir), la division «Trading» a généré un chiffre d'affaires de 3,3 milliards de francs, en baisse de 0,8%. Ce secteur comptait à fin 2009 541 points de ventes, soit le même nombre qu'un an auparavant.

Quant aux filiales entièrement consolidées - notamment les stations-services, Coop Pronto (magasins dans les stations services et les gares), Coop Vitality (pharmacies), les boucheries Bell et la chaîne d'électroménager Fust, leur chiffre d'affaires a fléchi de 1,6% à 3,1 milliards de francs.

Atteignant 200 millions, les ventes sur internet ont bondi de 16,4%, là aussi en dépit de prix en baisse, en particulier pour l'électroménager et le mazout.

Non consolidée dans les comptes du groupe, l'entreprise de commerce de gros transGourmet, une société commune avec le géant allemand Rewe, a réalisé l'an passé un chiffre d'affaires de 5,8 milliards d'euros (8,6 milliards de francs), contre 2,2 milliards d'euros un an auparavant. Le bond reflète l'expansion des activités en Allemagne et en Europe de l'Est.

Egalement détenues à parts égales par Coop et Rewe, les agences de voyage Coop ITS Travel ont vu leurs ventes s'étoffer de 4%. Gagnant des parts sur un marché en repli, le voyagiste a servi quelque 54 000 clients en 2009. /ats