Le bilan de la BNS gonfle à près de 440 milliards de francs à fin juin

La lutte contre le franc fort fait passer le bilan de la BNS à 439,4 milliards de francs à fin juin.

31 juil. 2012, 08:27
La lutte contre le franc fort fait passer le bilan de la BNS à 439,4 milliards de francs à fin juin.

La Banque nationale suisse (BNS) a vu la somme de son bilan gonfler au cours des six premiers mois de l'année 2012, en raison de la lutte contre le franc fort. A fin juin, celle-ci atteignait 439,4 milliards de francs, soit 89 milliards de plus que six mois auparavant.

L'origine du phénomène provient des placements en devises, dont le montant total a augmenté de 107,5 milliards de francs durant la période sous revue à 365,1 milliards, a indiqué l'institut d'émission monétaire mardi.
 
La BNS a en effet acheté massivement des devises au cours du seul deuxième trimestre dans le but d'affirmer le cours plancher de 1,20 franc pour un euro fixé le 6 septembre de l'an dernier.
 
En ce qui concerne le fonds de stabilisation, destiné à liquider les actifs toxiques repris d'UBS en 2008, le prêt octroyé a pu être ramené à 6,4 milliards de francs à fin juin, contre 7,6 milliards six mois plus tôt.
 
Le fonds de stabilisation a dégagé un bénéfice de 189 millions de dollars au premier semestre 2012, permettant d'apporter une contribution de 73 millions de francs au résultat consolidé de la BNS.