Réservé aux abonnés

L’arme suisse se vend

Le marché serait tendu, mais ses exportations croissent.

27 févr. 2019, 00:01
DATA_ART_12694195

La polémique avait rythmé une bonne partie de l’année passée. Sous l’impulsion de sa majorité UDC-PLR, le Conseil fédéral avait proposé d’assouplir les règles des exportations d’armes, pour les autoriser sous conditions vers les pays en guerre civile. Le gouvernement, qui avait ensuite fait marche arrière face au tollé déclenché, prêtait l’oreille aux relais de l’industrie d’armement. Ceux-ci invoquaient un marché tendu et les difficultés à maintenir le savoir-faire technologique, vital pour l’armée suisse. La situation de la branche ne semble, cependant, pas si sombre. C’est ce qui ressort de...