Réservé aux abonnés

La nourriture réinventée

Les start-ups se multiplient pour exploiter de nouveaux filons, la foodtech et l’agritech, pour accroître la production agricole grâce à la technologie
20 sept. 2019, 00:01
CombaGroup SA produit des salades et des herbes aromatiques hors sol
Voici Serge Gander
Photo Lib/Alain Wicht Molondin,le 17.9.2019

Le mariage de l’agriculture et de la technologie s’est transformé en mine d’or pour les entrepreneurs inventifs et pour ceux qui les financent. Data, drones, procédés de vaporisation, images spectrales, traitements organiques, et blockchain, tout est bon pour imprimer un nouvel élan à la production de nourriture tout en préservant les ressources. Après une phase d’amorçage d’une demi-douzaine d’années, le phénomène subit une accélération nouvelle qui le propulse en plein décollage.

Ce phénomène agro-technologique s’incarne par des noms étranges. Le premier, la foodtech, mariage de «food» (nourr...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois