Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La Finma a fini d'enquêter

03 mars 2010, 04:15

L'Autorité de surveillance des marchés financiers a bouclé ses enquêtes sur les affaires Madoff et Lehman. Les deux cas ont révélé que le droit suisse ne protège pas suffisamment la clientèle de conseil en placement et gestion de fortune, estime la Finma.

L'autorité de surveillance a constaté que des mesures correctives s'imposaient chez certains intermédiaires financiers. La Finma a initié un projet de réglementation afin de mieux protéger les investisseurs. Concrètement, la documentation de vente doit exposer de façon simple et compréhensible, outre le potentiel de gain, le risque de perte lié à l'achat de produits financiers. Il convient également, d'après la Finma, d'obliger les promoteurs de produits financiers à clarifier lors de la vente la capacité et la conscience des risques des clients. Ils doivent en outre être tenus de veiller à une diversification suffisante, ajoute l'autorité de surveillance.

L'enquête sur Lehman n'a fait apparaître aucune infraction grave au droit suisse de la surveillance en vigueur. L'organisme publiera ultérieurement les résultats de ses travaux assortis de ses propositions de réglementation. /ats

Votre publicité ici avec IMPACT_medias