Réservé aux abonnés

La deuxième vie des acteurs de l’électricité

Les entreprises électriques doivent faire face à la prochaine libéralisation du marché pour les petits consommateurs.

24 avr. 2018, 00:01
The sunsets on high voltage Powerlines that run form the Niagara Power Authority Plant in Lewiston, New York near Niagara Falls, Friday 15 August 2003.  The cause of the massive blackout remains a mystery but Robert Moses Power Plant officials explained today that it lost almost half of its operating power at the very start of the failure. Some 'rolling blackouts' may put people out of power today for a few hours to equalize the electricity grid one day after the most serious blackout in North American history.
EPA PHOTO/EPA/DAN CAPPELLAZZO
  USA BLACK OUT NIAGARA FALLS

Depuis le temps qu’elle est annoncée, il y a bien un moment où l’ouverture du marché de l’électricité pour les ménages et les petites entreprises va déployer ses effets. Les prix de l’électricité devraient notablement baisser, entraînant des baisses drastiques de revenus pour les grandes entreprises électriques. Les géants Axpo et Alpiq en subissent déjà les conséquences depuis plusieurs années et ont été fragilisés à un point tel qu’ils ont même tenté de vendre leurs grands barrages pour se renflouer. Si le premier va mieux, tel n’est pas le cas du second, qui a dû annoncer, fin mars, la vent...