La consommation n'a plus été aussi basse depuis 6 ans en Suisse

05 mai 2009, 16:47

Le climat de consommation en Suisse s'est fortement dégradé en avril. Selon l'enquête trimestrielle du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) publiée aujourd'hui, l'indice a atteint son plus bas niveau depuis 2003, à -38 points, contre -23 points en janvier.

Une appréciation plus pessimiste portée sur l'évolution économique des douze derniers mois et un développement attendu moins favorable du budget des ménages sont à l'origine de cette baisse, a expliqué le SECO dans son communiqué.

Seul un des trois indices partiels contribuant à déterminer le climat de consommation n'a que légèrement reculé, celui de l'évaluation de la situation financière (-11, contre -7 en janvier).

Les 1100 ménages interrogés se sont montrés moins optimistes quant à l'évolution de leur budget lors des douze derniers mois. L'indice a plongé dans le négatif (-6, contre +3 en janvier). Moins favorable encore a été estimée la situation économique générale au cours de la même période (-96 points, contre -64).

Craintes quant à l'emploi

Certains indicateurs, qui n'entrent pas dans le calcul de l'indice global, sont eux demeurés stables. L'opportunité de procéder à des acquisitions importantes n'a pas varié du tout (-2 en avril et en janvier). Les possibilités d'épargne n'ont que peu fluctué (+36, contre +40 en janvier).

En revanche, les évaluations concernant la sécurité de l'emploi se sont fortement détériorées (-127, contre -99 en janvier). De même que les attentes relatives à l'évolution conjoncturelle de ces douze prochains mois (-64, contre -57).

S'agissant de l'évolution des prix au cours des douze derniers mois, les ménages l'ont jugée moins marquée en avril qu'en janvier (+30 contre +35). Par contre, les attentes pour les douze prochains mois ont été orientées à la hausse (+7 en avril, -7 en janvier). /ats