Réservé aux abonnés

Kodak se place sous la protection de la loi américaine sur les faillites

PHOTOGRAPHIE
20 janv. 2012, 00:01
data_art_5670971

Eastman Kodak a annoncé hier qu'il s'était placé sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites. L'ex-fleuron de la photographie mondiale compte se restructurer à l'abri des demandes de ses créanciers. L'entreprise dispose d'une facilité de crédit de 950 millions de dollars négociée auprès de la banque Citigroup. Elle "pense qu'elle dispose de liquidités suffisantes pour effectuer ses activités dans le cadre du chapitre 11 et continuer à fournir produits et services à ses clients comme à l'ordinaire" , a-t-elle indiqué.

Les filiales du groupe hors des Etats-Unis ne ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois