Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Johnson & Johnson revoit ses effectifs

19 sept. 2007, 12:00

Conséquence de la restructuration du groupe pharmaceutique américain Johnson & Johnson, sa filiale Cilag, à Schaffhouse, se prépare à supprimer près de 80 emplois sur les 1180 qu'elle compte. Une soixantaine de licenciements pourraient être prononcés.

Près de la moitié des collaborateurs concernés par ces mesures d'économie pourront bénéficier d'une mesure de retraite anticipée, a précisé hier Cilag. Le plan social, prévu d'entente avec les représentants du personnel, prévoit en outre des indemnités de départ ainsi qu'un soutien dans la recherche d'un nouvel emploi.

Le reste des suppressions d'emplois interviendront par le biais de fluctuations naturelles et un stop en matière d'embauche. L'entreprise sise à Schaffhouse examine également les possibilités de reclassement en son sein ou dans d'autres unités de Johnson & Johnson.

Les filiales neuchâteloises du groupe américain, qui emploie plus de 900 personnes dans le canton, ne sont pas concernées par la restructuration, selon une porte-parole de Johnson & Johnson.

Pour mémoire, le géant américain, qui compte au total quelque 120 000 salariés dans le monde, avait annoncé en juillet qu'il allait supprimer jusqu'à 4800 postes. /ats

Votre publicité ici avec IMPACT_medias