Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Ikea négocie son entrée en Inde en contournant la loi

Le numéro un mondial de l'ameublement est proche d'un accord avec l'Etat indien qui lui permettra d'éviter de se fournir auprès de PME locales.

10 août 2012, 00:01
data_art_6284867.jpg

Les Indiens pourront-ils bientôt avoir eux aussi leur bibliothèque Billy achetée chez Ikea? Selon les médias locaux, un "accord de principe" aurait été trouvé entre le gouvernement indien et le groupe suédois pour faciliter son installation. L'affaire est de taille pour tous les deux: le numéro un mondial de l'ameublement prévoit d'investir, sur une période de dix ans, 1,5 milliard d'euros pour ouvrir 25 magasins dans ce pays au 1,2 milliard d'habitants.

Depuis plusieurs années, Ikea ne cache pas son ambition pour le sous-continent, mais il se heurte à la législation sur les investissements par des groupes étrangers. L'Inde a longtemps exigé que les enseignes à marque unique, comme Ikea, Celio, L'Occitane ou encore Promod, s'associent à des partenaires locaux, obligatoirement majoritaires (51%) dans la co-entreprise. Le gouvernement a récemment changé son fusil d'épaule et permet désormais aux enseignes de détenir 100% de leurs filiales indiennes.

En échange, Ikea, comme...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias