Réservé aux abonnés

Vincent Calabrese: «Je suis un homme libre!»

Autodidacte, surdoué de micromécanique, le créateur indépendant est aujourd’hui unanimement reconnu pour ses apports à l’art horloger. Mais il n’en a pas toujours été ainsi.
07 mai 2022, 05:30
Né à Naples, Vincent Calabrese a commencé sa carrière d'horloger au Locle en 1961. En 60 ans, il connaîtra beaucoup de succès, mais aussi pas mal de mésaventures.

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois