Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Un record absolu réalisé en 2007

21 avr. 2008, 12:00

Pour Certina, l'année 2007 a été marquée par un record absolu. La marque a vu son chiffre d'affaires augmenter de 30%. «En Suisse et en Scandinavie, la croissance a été plus élevée que sur les marchés en général», confie Adrian Bosshard, le directeur général de la marque basée au Locle. En ce début d'année 2008, il ne constate pas de baisse du climat de consommation général. «Le sell out fonctionne. Le segment de prix entre 300 et 2000 francs se porte très bien», ajoute-t-il. La marque entend «pouvoir offrir des produits de superqualité à des prix accessibles à un public très large».

Un constat s'impose: Il y a une tendance «sur les grandes tailles et de plus en plus de demande pour les montres mécaniques». Dans ce dernier cas, l'Asie a donné le ton et l'Europe suit aussi. Certina en a profité même si les modèles à quartz représentent 85% du chiffre d'affaires. «La mécanique, c'est la cerise sur le gâteau», souligne Adrian Bosshard.

En terme de marchés, l'Europe reste prédominante avec 80% des ventes. «Aujourd'hui, nous sommes mûrs pour développer l'Asie», assure-t-il. Il a profité du dernier Grand Prix de Formule 1 en Malaisie pour y lancer la marque. Partenaire de l'écurie BMW Sauber, Certina entend jouer cette carte à fond. «Nous avons le droit d'utiliser cette plate-forme pour présenter nos montres». Pourquoi la F1? «Les racines de l'écurie restent en Suisse. La soufflerie est à Hinwil, le châssis de la voiture y est aussi développé. Certina est 100% suisse. C'est bien d'être lié avec cette écurie», répond Adrian Bosshard. «Nous allons nous concentrer sur nos affaires, nos forces aussi en 2008 et le futur va rester rose», conclut-il. / dad

Votre publicité ici avec IMPACT_medias