Réservé aux abonnés

"Pousser la marque au plus haut niveau"

13 avr. 2015, 00:01
data_art_9017628.jpg

Il y a tout juste un an, le géant du luxe LVMH reprenait la société Taramax, à Marin qui fabriquait sous licence les montres Fendi, donnant naissance à la société Fendi Timepieces SA, toujours à La Tène. Un an plus tard, le nouveau CEO, Domenico Oliveri, pouvait dévoiler à Baselworld des produits horlogers plus étroitement liés à la marque romaine, aux mains de LVMH depuis 2002.

Son objectif: " Renforcer plus que jamais l'image de Fendi et pousser toujours plus loin les barrières de la créativité ", explique-t-il. Pas de révolution cependant dans les collections de montres: " C'est une évoluti...