Nouveau record horloger

En novembre, l'horlogerie suisse a enregistré une progression de ses ventes de 13% par rapport à 2005, à 1,524 milliard de francs. La hausse atteint 12,7% en rythme annuel Les exportations horlogères suisses ont battu tous les records mensuels en novembre. Elles ont atteint le montant jusqu'ici jamais réalisé de 1,524 milliard de francs. Ce résultat marque une progression de 13% par rapport au mois correspondant de l'an dernier.
02 août 2015, 00:08

Le mois d'octobre de cette année constituait déjà un record, avec 1,5 milliard de francs d'exportations. En rythme annuel, soit sur douze mois, la hausse s'élève à 12,7%, a indiqué hier la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH) sur son site internet.

Forte progression

Le bilan pour novembre est positif aussi en terme de quantité, avec une hausse du nombre de pièces exportées de 0,8%, à 2,6 millions de montres-bracelets. Selon le relevé mensuel de la FH, les ventes de garde-temps en acier augmentent notamment de 6,4%, à 1,516 million de pièces exportées.

En terme de valeur, les montres en acier progressent de 9,1% à 605,1 millions de francs. En outre, les montres-bracelets en or 18 carats ont contribué fortement au résultat record de novembre, avec une croissance de 22,9% des exportations, à 457,5 millions de francs.

Globalement, les exportations de montres-bracelets ont progressé de 13,6% à 1,425 milliard de francs. Par pays, l'écoulement de produits horlogers aux Etats-Unis a rebondi en novembre (+15,4% à 257,0 millions de francs). La reprise s'est en outre confirmée sur le marché de Hong Kong (+32,8% à 215,5 millions de francs).

La baisse affichée au Japon (-7,8% à 130 millions de francs) met fin à un cycle haussier de deux ans, précise encore la FH. En Europe, la France se positionne comme un pilier de croissance (+20,9% à 96,1 millions de francs), alors qu'une tendance inverse se manifeste en Italie (-4,2% à 99,8 millions de francs).

L'analyse par segment de marché en novembre confirme le goût de la clientèle pour les montres de haut de gamme de plus de 3000 francs, dont la valeur à l'exportation progresse de 20%. La situation s'améliore pour les pièces de 500 à 3000 francs, mais se dégrade pour celles coûtant entre 200 et 500 francs.

Plus de 12 milliards en 2006

Compte tenu des mois exceptionnels d'octobre et novembre, l'industrie horlogère suisse est partie pour dégager un nouveau record annuel. Après les 11,1 milliards de francs réalisés l'an passé, le montant des exportations devrait largement dépasser les 12 milliards cette année. / ats

Balance survitaminée

La vitalité du commerce extérieur suisse ne s'est pas démentie en novembre. Avec une valeur de 16,7 milliards de francs, jamais les exportations n'avaient atteint un tel niveau en un seul mois. Et sur 11 mois, la balance commerciale présente un excédent cumulé «gigantesque» de 11,3 milliards de francs, a annoncé hier la Direction générale des douanes.

Trois exceptions

Le commerce extérieur suisse a débordé de vitalité en novembre. Les exportations ont progressé de 14,8% pour atteindre 16,7 milliards, montant jamais atteint auparavant en un seul mois. A l'exception de l'industrie du papier, des arts graphiques et du textile, toutes les branches exportatrices ont présenté une croissance de 11% ou plus. / ap