Net recul du bénéfice de Swatch Group, mais signes d'une reprise

Swatch Group a subi de plein fouet les effets de la crise économique au premier semestre 2009. Le bénéfice net du groupe horloger et de microtechnique a chuté de 28% par rapport à la même période de l'an passé à 301 millions de francs.
02 août 2015, 18:47

Le chiffre d'affaires a lui fondu d'un sixième (-15,3%) à 2,48 milliards de francs, a indiqué aujourd'hui Swatch Group. La performance du numéro un mondial du secteur est toutefois à comparer à un premier  semestre 2008 record. Elle s'inscrit aussi dans un contexte  défavorable pour toute la branche en Suisse.

Côté perspectives, Swatch Group affiche un certain optimisme. Le  groupe a décelé plusieurs indices prouvant l'imminence d'une reprise de l'activité, comme l'évolution positive des ventes ces deux-trois  derniers mois ainsi qu'une augmentation des commandes. Juillet en a  constitué une «claire» confirmation.


Swatch Group a engagé ces derniers mois une série de  mesures de réduction de ses coûts afin de répondre à la baisse de  l'activité. Le groupe horloger et de microtechnique estime n'avoir  pas pour autant pénalisé sa «stratégie de croissance continue à long  terme».

Les activités de marketing ont notamment été maintenues à leur  niveau de l'an passé, a indiqué vendredi Swatch Group. Fort de ses  efforts et d'une reprise économique qui se précise, l'entreprise  compte réaliser un deuxième semestre 2009 comparable à celui de l'an  dernier, même supérieur pour certaines de ses 19 marques.

Les détaillants, confrontés directement au recul de la demande  avec la crise, semblent avoir réduit leurs déstockages. Mieux même,  selon Swatch Group, ils se remettent à passer des commandes en vertu  des habitudes d'avant récession économique. /ats