Horlogerie: Migros et Mondaine trouvent un accord sur la M-Watch

La marque M-Watch pourra être utilisée par Migros et par Mondaine. Les deux groupes ont effectivement trouvé un accord extrajudiciaire mettant ainsi fin à une procédure débutée en 2010.

02 avr. 2015, 10:17
Le conflit opposant Migros à l'entreprise soleuroise Mondaine au sujet la montre M-Watch connaît un nouveau rebondissement. Le tribunal de commerce de Zurich attribue au groupe horloger tous les droits liés à cette marque.

La querelle juridique qui a longtemps opposé Migros et l’horloger soleurois Mondaine autour de la M-Watch a pris fin. Les deux entreprises ont trouvé un accord extrajudiciaire et renoncent aux poursuites.

Migros et Mondaine ont confirmé mercredi l’information relayée par différents médias. Les deux parties pourront continuer à utiliser la marque M-Watch, chacune avec son propre design. Le géant orange en révélera les détails après Pâques, a-t-il précisé. 

Pour mémoire, la bataille pour les droits de M-Watch s’était embrasée en 2010, lorsque les deux groupes avaient mis un point final à leur coopération suite à des divergences. Migros avait alors revendiqué les droits liés à la marque et tenté de faire interdire à Mondaine la vente directe sous ce nom de ses montres, que la seconde fournissait depuis 1983. 

En février 2013, le Tribunal de commerce de Zurich avait donné raison à Mondaine. Il avait interdit au grand distributeur d’utiliser l’appellation M-Watch en Suisse. Migros avait fait recours, avec succès, devant le Tribunal fédéral.